• SIEE

Résolutions 1080i et 1080p, quelles différences ?

Le format d’image haute définition se caractérise par une résolution de 1920 pixels sur la largeur et de 1080 pixels sur la hauteur de l’image. Cette résolution HD peut être affichée selon deux méthodes différentes : l’affichage entrelacé (1080i) et l’affichage progressif (1080p). Bien que de résolution égale, ces deux méthodes d’affichage présentent des avantages et des inconvénients, avec à la clé une qualité d’image inégale. Alors que choisir en 1080p et 1080i ? Voici plus en détail le fonctionnement de ces deux résolutions HD.

Comprendre la différence entre 1080p et 1080i

Les systèmes 1080p et 1080i sont tous les deux certifiés HD et sont donc capables d’afficher des images de 1920 x 1080 pixels. La différence entre ces deux résolutions s’effectue en revanche sur le mode d’affichage des images. Les lettres “i” et “p” font d’ailleurs référence au mode d’affichage utilisé. Ainsi, le 1080i fait référence à « interlaced » (entrelacé) et le 1080p à « progressive scan » (balayage progressif).


LE 1080I MET EN OEUVRE UN AFFICHAGE ENTRELACÉ, ALORS QUE LE 1080P DISPOSE D’UN AFFICHAGE PAR BALAYAGE PROGRESSIF.


Comment fonctionne l’affichage 1080i ?

L’affichage entrelacé du format 1080i signifie que chaque image est affichée en deux fois. Il s’agit du mode d’affichage des anciens téléviseurs à tube cathodique. Cette technique d’affichage fut mise au point pour doubler le nombre d’images perçues par seconde et améliorer le contraste des téléviseurs à faible fréquence de balayage. En effet, lorsque le faisceau électronique balayait l’écran sur les anciens tubes cathodiques, il y avait un laps de temps élevé entre l’affichage du premier pixel en haut de l’écran et du dernier pixel en bas de l’écran. Il en résultait une différence de luminosité entre le bas et le haut du téléviseur et donc une différence de contraste perceptible. L’affichage entrelacé est ainsi né pour afficher moins de lignes à la fois et ainsi assurer un plus grand confort visuel. Pour ce faire, chaque image est découpée en deux trames : une première trame contenant les lignes impaires de l’image, puis une seconde contenant les lignes paires. Chaque trame affichée correspond ainsi à la moitié des lignes d’une image. Pour une fréquence de balayage de 50 Hz, on obtient une demi-image par balayage, soit 25 images par seconde, ce qui correspond au standard européen. Ce système tire avantage de la persistance rétinienne et de la capacité du cerveau humain à reconstituer l’image dans sa totalité.

La fréquence de balayage des téléviseurs n’étant désormais plus limitée à 50 Hz, le format entrelacé ne présente donc plus d’intérêt. Il n’est d’ailleurs plus utilisé sur la totalité des téléviseurs modernes, qu’il s’agisse de TV LED, TV UHD 4K, TV OLED, TV UHD 8K, etc. Ce format est en revanche encore utilisé pour la TNT. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette technologie nécessite une bande passante deux fois moins importante et donc une connexion internet moins gourmande. En effet, bien que la taille complète du programme reste identique, les informations diffusées à chaque instant sont deux fois plus petites, étant donné que seule une demi-image est transmise et non une image complète.

Comment fonctionne l’affichage 1080p ?

Comme le format 1080i, l’affichage 1080p dispose d’une résolution de 1920 pixels sur la largeur et de 1080 pixels sur la hauteur de l’image. Son principe de fonctionnement est cependant différent et consiste à afficher la totalité de l’image en une seule fois. Chaque trame affichée correspond donc à une image entière. L’affichage progressif est aujourd’hui utilisé par la totalité des écrans d’ordinateur et des téléviseurs modernes, qu’il s’agisse de TV LED, TV UHD 4K, TV OLED, TV UHD 8K, etc.

Quel format choisir entre 1080i et 1080p ?

De par son principe de fonctionnement, l’affichage 1080p présente de nombreux avantages par rapport au format 1080i, à commencer par une qualité d’image perçue supérieure. En effet, même si une même image en 1080p et en 1080i possède la même résolution et donc le même nombre de pixels verticalement et horizontalement, la résolution verticale d’une image entrelacée semble être inférieure de près de 60%. Cela provient en effet du fait que les lignes paires et impaires de l’image ne sont pas affichées en même temps. Une vidéo en 1080i offre ainsi une qualité d’image très similaire à un fichier en 720p et ne permet donc pas de pleinement profiter d’une image Full HD.




SIEE peut servir ses clients partout au Maroc, parmi ses services, la domotique et l'automation, l'installation électrique, et la gestion d'éclairage. www.sieedomotiquemaroc.com