La domotique via le protocole KNX

La domotique se démocratise et devient de plus en plus présente dans les foyers. On parle alors de maison connectée. Mais quel type d’installation permet d’équiper son logement d’un système domotique ? Zoom sur un protocole très développé en Europe, le KNX.


Qu’est-ce que la domotique?


Avant de parler de KNX, intéressons-nous à ce qu’on entend par domotique. C’est un ensemble de produits électriques et informatiques ayant pour but de faciliter les tâches du quotidien tant dans le domaine résidentiel que tertiaire (bâtiment).

Selon les systèmes domotiques existants, plusieurs solutions filaire et/ou sans fil existent :

  • fermées,

  • propriétaires,

  • ouvertes.

À noter que le KNX est une des seules solutions domotique ouverte.


Qu’est-ce que le KNX ?


Le KNX est une norme internationale. Elle existe depuis 31 ans et a fait ses preuves auprès de nombreux professionnels et particuliers, notamment en Europe. Le protocole KNX est issu d’un mélange de plusieurs systèmes domotique. Son but est de pouvoir simplifier les échanges entre les différents produits. Cela permet à divers équipements domotique de communiquer entre eux et donc de fonctionner ensemble, quelle que soit leur marque. À condition que chaque matériel soit compatible avec le système KNX.

La version filaire de ce protocole fonctionne sur le principe du câble BUS. Il repose sur le fait que tous les produits KNX, également appelés « participants », d’une installation dialoguent entre eux à l’aide d’un seul et même câble. Les produits concernés peuvent être divers, tels que des interrupteurs, détecteurs, actionneurs, etc.

De plus, avec la démocratisation du KNX, des solutions sans fil ont vu le jour afin de répondre aux besoins d’adaptation de tous types de logement. Toutefois, ces produits sont récents et restent encore onéreux.


A quoi sert le KNX ?


Pour parler plus concrètement, ce protocole domotique permet de piloter tous les appareils électriques de votre logement et/ou bâtiment tels-que :

  • chauffage et climatisation,

  • volets roulants et stores,

  • éclairage,

  • porte de garage et portail,

  • alarme et caméra de surveillance,

  • multimédia,

  • arrosage,

  • et bien d’autres.


L’installation d’un tel système domotique


Pour la mise en œuvre d’une installation KNX au sein de votre logement, deux cas de figure peuvent se présenter : s’il s’agit d’une construction neuve ou d’une rénovation.


Installations neuves ou grosses rénovations (saignées, modification câblage, etc.)

Dans le cas de la construction d’un nouveau logement ou de travaux importants de rénovation, le KNX filaire prend tout son sens. Il permet de bien dimensionner votre installation en fonction de vos besoins. Sa fiabilité dans le temps et sa facilité de câblage n’engendrent pas de dégagement d’ondes et conservent les données de votre installation sécurisées.


Installations en petite rénovation, besoin ponctuel (ex : extension de l’installation)


Lorsqu’il est question d’une installation en rénovation, il est rarement possible de passer des câbles. Ainsi, les solutions sans-fil et la compatibilité avec les objets connectés qu’offre le protocole KNX, permettent une intégration plus souple en lien avec vos besoins.

Comme illustré ci-dessous, voici un exemple d’une installation basique. Elle permet de piloter des éclairages, prises de courant et volets-roulants via un interrupteur et/ou un détecteur. Cette image illustre le fait que ce type d’installation domotique peut également être gérée via smartphone, et tablette en option (ou sous réserve d’installer un serveur web knx).

Pour que les différentes fonctions soient opérationnelles, chaque produit d’une installation domotique KNX doit être programmé via le logiciel ETS (actuellement version 5).


Pourquoi choisir le KNX ?


Un des premiers avantages de ce protocole est le fait qu’il soit ouvert et interopérable. Cela signifie qu’il est accessible à tous. Il assure ainsi à ses utilisateurs une grande liberté d’achat des équipements, sans se limiter aux produits d’un fabricant en particulier. Le KNX est également reconnu pour la pérennité des installations (au-delà des évolutions des aménagements).

De plus, l’affectation de vos commandes sur vos interrupteurs n’est pas figée dans le temps et peut s’adapter à vos besoins. Par exemple : l’interrupteur qui contrôle le volet roulant du salon peut également gérer l’ensemble des volets afin de ne pas avoir à monter et/ou descendre chaque volet indépendamment.


Où trouver des produits KNX ?


Comme évoqué précédemment, le KNX est ouvert. C’est-à-dire que chaque fabricant souhaitant créer des produits avec ce protocole peut le faire dans la mesure où chaque produit respecte le cahier des charges KNX. Cela permet de garantir la compatibilité avec le reste des équipements dans le monde utilisant ce protocole.

Ainsi, aujourd’hui plus de 400 fabricants conçoivent des produits KNX tels-que Siemens, Hager, Legrand, Schneider, Theben, Jung.


SIEE peut servir ses clients partout au Maroc, parmi ses services, la domotique et l'automation, l'installation électrique, et la gestion d'éclairage. www.sieedomotiquemaroc.com